Un peu d'histoire -   Petite visite privée -   promenade dans les jardins

Les riches heures du Sieur de Malvirade, les 25 et 26 juin 2011.

Pour le château de Malvirade, la Renaissance apparaît alors que l'on ne parle pas encore de "Renaissance" dans le royaume de France.

1453, lors de la bataille de Castillon, l'Aquitaine, et en particulier l'Albret, sont rattachés à la couronne de France.
La modeste tour militaire de Malvirade est transformée en château selon les goûts de son seigneur, alors qu'il venait de faire un long séjour en Italie.
Le château de Malvirade sera un des premiers édifices du Royaume de France a connaître cette nouvelle architecture. Aujourd'hui, il est reconnu "Première Renaissance Française".





En 1527, Marguerite de Valois, soeur de François 1er, veuve et sans enfant, se marie en secondes noces à Henri II d'Albret, roi de Navarre. Elle accouche en 1528 d'une fille, Jeanne d'Albret, qui sera la dernière reine de Navarre et la mère du futur Henri IV de France.
En 1530, Marguerite de Valois se réfugie dans son château de Nérac, apportant avec elle toute une cour mais aussi la "vulgaire" langue française.
Aujourd'hui, Marguerite de Valois est connue pour être l'une des premières femmes de lettres françaises, surnommée "la dixième des muses".



Marguerite de Valois - Tableau de Jean Clouet (1530)

En 1576, Henry de Navarre, futur roi de France, après avoir quitté le Louvre avec sa jeune épouse Margot et sa belle mère, Catherine de Médicis, installe en Albret sa toute nouvelle cour dont Théodore Agrippa d'Aubigné.

Ils avaient tous deux 24 ans.

Jean de Sacriste, puissant seigneur de Malvirade et ami d'Henry de Navarre, va mettre tous ses moyens au service de la cause Huguenotte.
Il deviendra alors écuyer d'Henry de Navarre.

C'est ainsi que le château de Malvirade accueillera pour un temps Henry de Navarre et son ami d'enfance Théodore Agrippa d'Aubigné. Nous sommes en 1577.

Théodore Agrippa d'Aubigné recueillera quelques confessions et livrera un acharné combat contre les catholiques associés. Combat au cours duquel il sera grièvement blessé.
On retrouvera cette "Bataille de Malvirade" dans son livre intitulé "Histoire Universelle".

Théodore Agrippa d'Aubigné sera notre invité d'honneur durant ces 2 jours.

C'est de tout cela dont nous parlerons les 25 et 26 juin 2011.


Nos salles de mariages

Nos salles de séminaires

Nos chambres d'hôtes

Nos formules

Nous contacter








Baby sitting - les événements - les photos des soirées - feux d'artifice - le tourisme - Aller au château
Château de Malvirade, 47250 Grezet-Cavagnan - Lot et Garonne - Aquitaine - France

écrire